Médecine

Géricault, Morceaux anatomiques, musée des Beaux-Arts de Rouen

f° 154

Médecine

J’ai feuillé Hippocrate, en entier dans la traduction de Littré
Médecine et Hygiène des Arabes (Bertherand).

Traité de l’hystérie Landouzy, pour les symptômes graduels du mal de Salammbô

Lindinger, De veterum hebraeorum arte medica, etc., 1773 et 1774 [1].

Divers articles dans les dictionnaires des sciences médicales

Pour la faim dans le défilé de la Hache
Les cours de physiologie de Bérard 7e Livraison
–––––––––––––––––––– de Longuet, t. 1er.
Thèse de Savigny médecin à bord de la Méduse
Note de Mr. Huffland Bibliothèque médicale, 67.

La Lèpre
a été mal décrite dans les livres de médecine que j’ai lus. L’article du Dictionnaire des sciences médicales, t. XI contient quelques bonnes observations faites à Martigues près Marseille.
Mais je l’ai décrite d’après mes notes, recueillies sur nature à Damas et en Nubie.
La cendre de la belette, p. 52, est indiquée dans Pline comme remède à l’éléphantiasis livre xxx.

 



Citer ce billet
G - LISAA (2023, 1 février). Médecine. Salammbô de Flaubert. Consulté le 15 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/tvbb

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search